Une rentrée sous le signe de la Biodanza !

Lundi soir 4 septembre je vous propose de découvrir la Biodanza,

une méthode originale pour
se laisser porter par la musique et renforcer :

Plaisir du mouvement
Créativité 
Amitié
Joie de vivre

biodanza 2

L’atelier s’adresse à toutes personnes désireuses de développer confiance en soi et expression de la joie de vivre

Nul besoin de savoir danser, cet atelier est ouvert à tous

Lundi 4 septembre de 20h à 22h – Proche Breil /bd des Anglais

Tarif : 10 € – 15 € pour 2 personnes

                        

 

 

Un stage de Biodanza en juillet !

Devenir Jardinier de sa vie et s’émerveiller de la voir fleurir

Préparez une rentrée fertile,

Profitez des lundis d’été…
Pour Danser qui vous êtes
Et mettre la vie en mouvement
Au fil des 4 saisons !

biodanza 1

Convivialité, simplicité, joie de vivre,
créativité, élan, confiance en soi…

Accessible à tous, quel que soit l’âge
Nul besoin de savoir danser
Un stage de Biodanza
sur 4 ateliers de 2h30

Les lundis 10-17-24-31 juillet 2017

De 20h00 à 22h30
Quartier Bd des Anglais/Breil Malville

Tarifs : 100 € le stage ou 30 € l’atelier

Renseignements et inscription / 06 60 69 46 29

 

Poème

Un moment pour moi.

Je me pose simplement
Pour profiter du moment
Disponible, les yeux clos
Je suis prête pour tes mots
Je suis ta voix, elle m’emporte
Me guide, m’ouvre des portes
Dans les sentes où elle m’entraîne
Je suis bien avec moi-même
Gestes doux, muscles déliés
Se calment enfin mes pensées
Des images dans la tête
Et dans mon corps le bien-être
L’air se fait épais et doux
Dans mes mains et sur mes joues
Je respire calmement
Et s’apaisent mes tourments
Entre nous la bienveillance
Et l’écoute et la confiance
Et quand en parfait accord
S’allient l’esprit et le corps
De nos voix à l’unisson
Viennent s’accorder les sons.

La Sophrologie…
C’est pour moi une éclaircie
Une pause dans mes soucis.

C. L.

Bibliographie

Quelques titres pour en savoir davantage…

Etats de consciences, Sophrologie et Yoga
Pierre ETEVENON – Bernard SANTERRE
Le Corps à Vivre – Editions Tchou

Découvrir la sophrologie
Pascal GAUTIER
inter Editions – Dunod

La Relaxation Non verbale
Pour aller du corps physique au corps vivant
Christian DESMARTY
Consultable à la Bibliothèque de France

Biodanza
Prof. Rolando TORO
Editions le Vivier

Eloge du Silence
Marc DE SMEDT
Editions Albin Michel

Un petit pas peut changer votre vie
La Voie du Kaizen
Robert MAURER
Editions Anne Carrière – Le Livre de Poche

Paroles Zen
Propos recueillis par Marc DE SMEDT
Albin Michel – Carnets de sagesse

L’art chevaleresque du tir à l’arc
Eugen HERRIGEL
Editions DERVY

 

Un conte zen

Au long des siècles, les maîtres zen ont toujours utilisé le conte pour transmettre leur enseignement. Le conte zen, une histoire venue du fond des âges, de l’Inde, de la Chine, du Japon, usée à la pierre du temps qui nous aide à découvrir l’invisible dans le visible, l’absolu dans le relatif, l’éternel sous les traits de l’éphémère.

Par des chemins insolites, ces paroles nous aident à franchir « la porte sans porte », nous rendent plus accessible l’étonnante liberté, la sagesse, le mystère du zen.

porte ouverte

En voici un exemple:

Un moine zen se disposait à parler sur la grand-place d’un village. Il avait soigneusement rédigé son discours et il s’apprêtait à le lire quand un brusque coup de vent fit s’envoler les feuilles dans les branches d’un citronnier. Pris au dépourvu, incapable de retrouver le fil de sa harangue, il dit:
- « Mes amis, voici en résumé ce que je voulais vous exposer: quand j’ai faim, je mange; quand je suis fatigué, je dors ! »
- « Mais tout le monde ne fait-il pas comme vous, Maître ? » interroge quelqu’un dans la foule.
- « Non, pas de la même façon. »
- « Pourquoi, maître ? »
- « Quand les gens mangent, ils pensent à mille choses, quand ils s’endorment, ils pensent à leurs problèmes. Voilà pourquoi ils ne font pas comme moi. »
Alors le moine descendit au milieu d’eux, recueillit les dons et à ceux qui le questionnaient encore, il répondit:
- « Quant aux détails, vous les trouverez dans les branches du citronnier. »